Mieux se nourrir pour mieux réussir dans ses études

La rentrée 2013 verra plus de 150 millions d'étudiants du monde entier prendre ou reprendre le chemin de l’université. Si pour les premiers, fraîchement sortis du lycée, la rentrée représente le début d’une grande aventure, cette nouvelle autonomie s’accompagne également d’un certain nombre de changements majeurs.

campus-foodservice-2_525.jpg

Trouver le juste équilibre

Plusieurs études montrent qu’en arrivant dans ce nouvel environnement les étudiants adoptent souvent des comportements alimentaires néfastes pour leur santé. Le Dr Catriona Davis-McCabe, psychologue et experte en orientation pédagogique à l’université de Teeside (Royaume-Uni), explique ainsi que les étudiants ont tendance à manger pour compenser leur stress et leur anxiété. Loin du cocon familial, ils peuvent rapidement prendre de mauvaises habitudes, sauter des repas (notamment le petit déjeuner), manger tard dans la nuit et choisir des repas mal équilibrés.

C’est durant les études supérieures (entre 18 et 29 ans) que les taux de surpoids et d’obésité chez les adultes connaissent la plus forte augmentation. Les mauvaises habitudes alimentaires n’y sont pas étrangères. Ce phénomène est d’ailleurs si répandu que les Américains ont inventé l’expression The Freshman15, ou les « 15 livres du bizut », en référence à la prise de poids moyenne de 15 livres (7 kilos) constatée chez les étudiants de première année.

 

Des conséquences sur l’apprentissage

Si la prise de poids est la manifestation la plus évidente d’une alimentation déséquilibrée, les conséquences sur l’apprentissage ne doivent pas être négligées. Le cerveau ne représente que 2 du poids de notre corps, mais totalise environ 20 de notre consommation énergétique.

« Pour fonctionner de manière optimale, le cerveau doit bénéficier de niveaux suffisants de glucose, d’électrolytes et d’acides aminés, substances qu’il puise dans les aliments.», explique le neuroscientifique Matthew Stanford, professeur de psychologie, de neurosciences et d’études biomédicales à l’université Baylor (États-Unis). « Des carences en nutriments vitaux peuvent avoir des répercussions sur les capacités cognitives et entraîner des problèmes de mémoire ou de concentration ainsi que des sautes d’humeur. »

Les universités ont un rôle à jouer dans l’équilibre alimentaire et la réussite de leurs étudiants, notamment en leur proposant des options de restauration équilibrées et abordables. C’est pourquoi Sodexo met sa large gamme de services innovants au service des universités.

 

Des menus équilibrés au service de la réussite académique

campus garden grounds« Notre but est de faire du repas équilibré l’option la plus pratique pour l’étudiant », explique Roxanne Moore, Directrice de l’offre Bien-être pour Sodexo aux Etats-Unis, et responsable de l’offre Mindful de Sodexo, qui vise à aider les étudiants à choisir les menus les plus sains.

L’approche de l’offre Mindful est axée sur le choix des ingrédients, la qualité et la quantité des aliments, et une sensibilisation à la nutrition, pour que bien manger devienne une seconde nature. « Les options de restauration équilibrées existent », poursuit Moore, « les étudiants ont juste besoin d’apprendre à les identifier. »

Dans le même temps, nous développons en permanence de nouveaux outils pour inciter cette jeune génération extrêmement mobile à faire attention à sa santé. Proposé conjointement avec Mindful, MyFitnessPal permet aux internautes de suivre en ligne ou depuis leur mobile leur consommation alimentaire et ce en toute simplicité. Ils peuvent aussi télécharger des informations sur la nutrition grâce à un système de codes-barres. Un nutritionniste de Sodexo répond également aux questions des étudiants et les aide à adopter une meilleure hygiène de vie.

Roxanne Moore conclut : « les étudiant s’émancipent et construisent leur propre avenir ; notre devoir est de les aider à acquérir de bons réflexes qu’ils garderont toute leur vie. »

Grâce à sa large gamme de services Qualité de Vie, Sodexo aide un nombre croissant d’étudiants à réaliser pleinement leur potentiel universitaire. 

 dotted line

Ce que nous faisons pour... Hobart and William Smith Colleges

Depuis 1989, Hobart & William Smith Colleges (Etats-Unis) a notamment réalisé 2,4 millions de dollars d’économies d’énergie grâce à son partenariat avec Sodexo.