Marc Phily - ASO

Interview Dakar 2015 - Marc PhilyQuel est votre rôle dans l'opération Dakar ? 

Je suis le responsable des opérations, c’est-à-dire que je coordonne l’ensemble des activités des nombreux partenaires d’ASO tout au long du parcours, de la gestion des bateaux, des avions, comme du terrestre ou de la restauration.

 

Cela fait 7 ans que Sodexo est fournisseur officiel du Dakar. Quelle est selon vous la principale force de ce partenariat ?

Sodexo est un partenaire essentiel. Nous découvrions l’Amérique du Sud il y a 7 ans et avons dû révolutionner notre organisation interne qui était basée sur des process adaptés pour l’Afrique. L’implantation de Sodexo en Amérique du Sud, son expertise métier et sa connaissance du terrain nous ont permis de nous adapter très vite à ce nouvel environnement.

dakar-rally-camp_525x165.jpg

Dans ce grand défi logistique, quelle est l’expertise de Sodexo qui selon vous fait la différence ?

La force de Sodexo dans le contexte du Dakar, c’est son expertise métier bien sûr mais aussi sa grande expérience dans d’autres environnements difficiles  comme les mines, le offshore, les lieux difficiles d’accès en somme. Et la rapidité d’exécution, essentielle dans le contexte nomade et itinérant du Dakar.

Quelles sont les principales attentes des participants en matière de « qualité de vie » sur le parcours ?

Les conditions de vie des participants sont assez précaires sur le parcours. Le bivouac tient lieu de « maison » pour les concurrents : c’est là que nous nous devons de leur faciliter au maximum la vie en leur apportant le plus de services pour qu’ils accèdent à un minimum de confort, même au milieu du désert. La restauration est un élément clé du bien-être des coureurs et un moment important pour la convivialité entre les 50 nationalités qui se retrouvent au bivouac.  Après des journées particulièrement dures, ce temps est important pour les coureurs,  et notre mission est de favoriser leur qualité de vie en leur  offrant les services dont ils ont besoin pour se détendre et se reposer.

Y’a-t-il un nouveau défi pour cette nouvelle édition 2015 ?

Tous les ans, on se fixe des objectifs plus élevés pour améliorer le niveau de service. Cette année par exemple, avec Sodexo, on met en place un service de boulangerie au Chili et en Argentine, où l’on va réchauffer le pain sur place. C’est un nouveau défi, mais il y en a encore beaucoup à venir !

Comment définiriez-vous la relation entre les équipes d’ASO et celles de Sodexo ?

La relation entre les équipes d’ASO et celles de Sodexo est un élément clé de succès. Nous avons débuté cette collaboration il y a 7 ans et connaissons donc très bien les équipes avec lesquelles nous travaillons aujourd’hui. Cette relation de confiance nous permet de relever le challenge ensemble et d’avancer sereinement. C’est dans la proximité et l’échange qu’on trouve des solutions à chaque problème et qu’on apporte des améliorations significatives au fil des années. Nous sommes partenaires sur d’autres grands évènements comme le Tour de France et partageons beaucoup de valeurs communes.


Ce que nous faisons pour... le Rallye Dakar

Assurer un service 24h/24

Pendant la course de 15 jours, nos équipes peuvent offrir des services de Qualité de Vie grâce à notre forte expertise en logistique dans des environnements extrêmes.

Des vêtements propres en plein désert

Copy of Biocleaning (240x120)

Imaginez dans quel état sont les vêtements des concurrents et des journalistes après une journée de course à travers le désert. Pour la deuxième année consécutive, nous leur donnons la possibilité de les récupérer propres en moins de 3 heures.