Les approvisionnements de proximité sont bénéfiques pour la planète

Publié le : 02/07/21
  • Les entreprises et les particuliers se sont beaucoup intéressés aux kilomètres parcourus par les produits alimentaires, mais l'année 2020 a montré que de nombreuses entreprises ont encore du pain sur la planche pour trouver des partenaires locaux et garantir des produits d'origine locale.

    Mais finalement, pourquoi devraient-elles s'en préoccuper ? Certes, c'est meilleur pour l'environnement, mais les chaînes d'approvisionnement locales présentent également des avantages sociaux, sanitaires et économiques. 

    carte belgiqueSelon Hind Bendaoud, responsable de l'approvisionnement durable chez Sodexo, la crise de la Covid a entraîné une accélération massive de la demande de produits locaux et bios. "Les critères de définition de l'approvisionnement local varient en fonction de la culture locale et de la maturité en matière de durabilité", explique-t-elle. "Dans plusieurs pays, cependant, on observe une nette évolution du concept d'approvisionnement local - vers ce que l'on appelle "l'ultra-local"."

    Quelles sont les raisons de cette tendance ? Comment les entreprises réagissent-elles ? Et comment en tirent-elles profit ?

    Une demande nouvelle pour le local

    La crise de la Covid-19 a mis en évidence les vulnérabilités des chaînes d'approvisionnement mondiales et incité nombre d'entre nous à repenser notre façon de consommer. 

    "Pour les consommateurs, le bien-être est un critère fondamental", explique Hind Bendaoud de Sodexo. "Alors que les consommateurs portent leur attention sur la qualité, la santé et le rôle de l'alimentation, les chaînes d'approvisionnement sont mises à jour." Les employés ont un sentiment similaire. Selon une enquête récente de Sodexo, 73 % des chefs d'entreprise estiment que les politiques et pratiques de durabilité ont pris plus d’importance pour leurs collaborateurs au cours des 12 derniers mois. 

    Selon une étude d'Euromonitor, plus de 15 % des entreprises prévoient d'investir davantage dans la production locale afin de protéger leur activité contre les risques futurs. Une étude de PwC a révélé, par exemple, que 27 % des directeurs financiers se penchent sur l'engagement communautaire et sociétal pour améliorer la résilience en cas de crise future. Il s'agit d'une tendance qui devrait s'accentuer, selon Hind Bendaoud.

    Les entreprises ont un rôle à jouer

    mains qui ceuillent une tomateLes entreprises prennent des mesures pour faire de cette vision, une réalité. C'est un changement encourageant, selon Maria Outters, Group SVP Corporate Social Responsibility chez Sodexo. "Aujourd'hui, nous pouvons associer l'approvisionnement local à des plans concrets pour avoir un impact positif", explique-t-elle. "C'est quelque chose qui n'existait pas il y a encore trois ans". 

    En Belgique, par exemple, 50% de nos aliments sont produits localement et Sodexo a établi des partenariats avec une centaine de petits producteurs régionaux en circuit court, structurés en ceintures alimentaires. D’ici 2022, nous espérons ainsi passer à 70% de produits alimentaires d’origine belge et 100% de fruits et légumes frais de saison.

    Des résultats qui vont bien au-delà du conseil d’administration

    L'argument commercial en faveur du choix local va bien au-delà de l'environnement, de l'économie et de l'approvisionnement. Il peut également présenter des avantages sociaux et sanitaires.

    "Les aliments naturels et locaux sont généralement plus savoureux, car ils sont vraisemblablement plus frais ou cueillis à point dans leur maturité, c’est-à-dire lorsque la nutrition et la saveur des produits sont à leur maximum".

    Du point de vue de la responsabilité sociale des entreprises (RSE), il a également été démontré que les partenariats locaux améliorent la croissance inclusive qui s'étend au-delà de l'entreprise et dans la communauté, en fournissant des emplois, des formations et des investissements locaux. 

    Soutenir les producteurs belges grâce au développement de ceintures alimentaires super locales

    Avoir accès à des produits alimentaires de qualité et faire vivre les producteurs et transformateurs locaux est une démarche qui peut sembler logique, presque banale. Pourtant, la mondialisation, notamment, nous a éloignés de ce système. Résultat pour les producteurs de nos régions ? Une dévalorisation du métier, et la disparition de 68 % des fermes belges entre 1980 et 2016 ! La solution pour sortir de ce système ? Développer des ceintures alimentaires super locales. Ces ceintures alimentaires ont pour ambition de nourrir les habitants d’un territoire avec des produits de qualité cultivés et produits le plus localement possible.

    Leurs finalités ?

    • Soutenir l’activité économique des producteurs super-locaux.
    • Réduire l’impact carbone lié au transport des marchandises.
    • Sécuriser les approvisionnements en cas de crise alimentaire.
    • S’assurer d’une meilleure qualité des produits consommés

    Sodexo souhaite s’inscrire comme un acteur à part entière de la ceinture alimentaire afin de :

    • Préserver notre patrimoine agricole en valorisant au maximum les produits alimentaires des producteurs, transformateurs et distributeurs belges ;
    • Recréer du lien entre les Belges des villes et les Belges des campagnes grâce à de nouvelles filières alimentaires ou en complétant des filières existantes ;
    • Contribuer à inspirer tous les intervenants (nos équipes, nos consom'acteurs et leurs familles, etc.) ;
    • Accélérer avec force la transition vers un sol vivant et nourricier.

    "L'approvisionnement local ne consiste pas seulement à réduire votre empreinte carbone", prévient Bendaoud. "Le principal défi est de s'assurer que, grâce à l'approvisionnement local, nous avons également un impact positif sur toutes les dimensions, telles que la santé et la nutrition, les communautés locales et l'environnement."