Opter pour des services facilitaires neutres CO2

Publié le : 01/01/19
  • Sodexo Belgique vient de recevoir un label neutre CO2 pour les services facilitaires (nettoyage, services de réception, catering, etc.) de son siège bruxellois et propose désormais à ses clients d’en profiter eux aussi…

    Nous le ressentons tous au quotidien : la planète se réchauffe. Le monde scientifique tire la sonnette d’alarme depuis plusieurs années. La réduction des émissions carbone voire leur neutralisation est une nécessité absolue pour limiter ce dérèglement climatique.

    Sodexo a cherché des solutions pour assumer sa part dans ce combat. “Nous avons identifié 3 leviers majeurs de réduction :

    • La prévention du gaspillage alimentaire
    • Le choix d’ingrédients locaux et de saison, issus d’une agriculture responsable et le bon équilibre des menus
    • La gestion responsable de l’énergie

    Des leviers mis en place chez Sodexo mais qui peuvent aussi l’être dans votre entreprise…

    Devenir des consommacteurs

    “Nous pouvons en effet désormais proposer à nos clients des services facilitaires neutres en carbone”, se réjouit Valentine Boone, Responsable Durabilité chez Sodexo Belgique. Des services déjà en place au siège de Sodexo et pour lequel il a reçu un label.

    Parmi les actions concrètes pour diminuer l’empreinte carbone : le passage à Origo, l’approche la plus aboutie de la gamme en matière de durabilité.

    “Nous veillons ainsi à réduire le gaspillage alimentaire à travers notre programme Waste Watch ; par ailleurs tous les fruits et légumes sont de saison et nous incorporons dans nos repas autant d’ingrédients biologiques ou issus de circuits courts que possible”, détaille Florence Rossi, Responsable Développement Durable chez Sodexo Benelux.

    Dans le cadre de ce travail mené à son siège, Sodexo voulait aller encore plus loin. “Nous souhaitons véritablement sensibiliser les consommateurs pour en faire des ‘consommacteurs’. Nous avons donc développé des outils digitaux qui permettent le calcul et l’affichage sur grand écran de l’empreinte carbone de chaque assiette, par exemple. Ainsi, chacun sera conscientisé à l’impact environnemental de ce qu’il mange”, ajoute Valentine.

    L’intelligence artificielle pour réduire les consommations

    La recherche de réduction est un processus continu où les nouvelles technologies de l’intelligence artificielle (IA) peuvent également jouer un rôle. Sodexo a par exemple pu réduire de 35 % par rapport à 2016 les consommations d’énergie de son propre bâtiment grâce à une IA adaptée. L’expertise acquise en la matière lui permet d’ailleurs aujourd’hui de proposer à ses clients des solutions pour les aider à leur tour à mieux gérer l’énergie et réduire leurs émissions de CO2.

    Si l’objectif de Sodexo demeure d’arriver à 0% d’émissions de CO2, il reste néanmoins une part résiduelle qui ne peut être réduite localement. “C’est pourquoi nous avons opté pour une compensation dans un projet en Afrique. Il s’agit de l’implémentation de fours de cuisson moins énergivores. Ils nécessitent 40 % de bois en moins, ce qui permet d’atténuer les effets de la déforestation”, se réjouit encore Florence Rossi. « Nous avons choisi ce programme car il cadre parfaitement dans nos activités de restauration dans les écoles en Afrique mais aussi par rapport à notre engagement depuis près de 20 ans auprès du programme Stop Hunger qui lutte contre la faim et la malnutrition partout dans le monde”, conclut Valentine Boone.