Riet DeckersSodexo, leader mondial des services de Qualité de Vie, adapte son offre dans les maisons de repos à partir de ce 1er octobre, Journée mondiale du végétarisme, afin de contribuer à la transition vers plus de protéines végétales. Cette transition a pour but d’améliorer la proportion entre les produits riches en protéines animales et végétales dans notre alimentation. Le leader du marché de la restauration collective s'engage dans une stratégie où la moitié de la viande des plats classiques est remplacée par des protéines végétales. « Les seniors n’ont aucun problème à passer à une alimentation plus végétale, mais il est important que repas et saveurs restent reconnaissables », explique Riet Deckers, diététicienne en chef pour les seniors chez Sodexo. Les résidents de la maison de repos Sint-Bavo, de GZA à Anvers, sont les premiers à tester les nouveaux produits 50/50 dès ce 1er octobre.

Des alternatives délicieusement reconnaissables

Dans la vie des résidents des maisons de repos, les repas comptent parmi les moments les plus importants. La qualité, le goût et la présentation sont essentiels pour ouvrir l'appétit et le stimuler. Dans la définition de son Home Made Menu, le menu standard des maisons de repos, Sodexo met l'accent sur le plaisir, notamment pour lutter contre la sous-alimentation.

« Les résidents des maisons de repos méritent les repas qu'ils ont envie de manger et la plupart sont réticents à envisager des alternatives végétariennes. Ils apprécient les plats végétariens s'ils peuvent identifier des plats qu'ils connaissent. C'est pourquoi nous misons sur les produits dits "50/50" où la moitié de la viande est remplacée par des alternatives végétales, comme une saucisse qui sera composée pour moitié de viande et pour moitié de champignons. C'est délicieux, reconnaissable et meilleur au niveau de l'empreinte écologique », affirme Riet Deckers, diététicienne en chef pour les seniors chez Sodexo.

Il n'est toutefois pas prévu que tous les repas soient remplacés par les produits 50/50. Sodexo fait une place à ces offres dans son Home Made Menu pour seniors à partir du 1er octobre. « Nous trouvons important d'introduire progressivement une alimentation plus végétale, mais sans perdre de vue le bien-être de nos résidents. Il est crucial que nos résidents apprécient réellement le menu et que nous ne perdions pas de vue les aspects nutritionnels et sociaux du repas », précise Riet Deckers.

Steve PasschynLes résidents désireux d'avoir un repas totalement végétarien tous les jours peuvent également l'obtenir. « Cette initiative 50/50 n'est qu'une des nombreuses actions que Sodexo entreprend dans le cadre de la transition vers plus de protéines végétales. Nous pensons notamment au « Jeudi veggie » et aux formations en cuisine végétarienne destinées à nos chefs », explique Steve Passchyn, expert culinaire chez Sodexo.

Sodexo s'engage depuis des années à informer et à sensibiliser ses collaborateurs et les consommateurs sur l'alimentation végétarienne. Dès 2011, l'entreprise nouait un partenariat avec l'asbl EVA, initialement pour promouvoir les « Jeudi Veggie ». Sodexo participe désormais activement à des campagnes de sensibilisation à l'alimentation végétarienne et propose des repas à base de protéines végétales dans plus d'une centaine de ses restaurants.

Douze tonnes de viande remplacées par des protéines végétales

Cette initiative de Sodexo s'inscrit dans l'engagement du leader du marché en faveur de la transition vers plus de protéines végétales qu'il a annoncé le 26 avril 2021. Grâce à cette initiative, l'entreprise estime pouvoir remplacer chaque année jusqu'à 12 tonnes de viande par des protéines végétales dans les maisons de repos. « Nous traitons 1 020 kg de viande de cette manière sur une base mensuelle, ce qui évite les émissions de 3 à 4 vaches. Cela permet de réduire les émissions de CO2 de 43 891 kg », déclare Riet Deckers.

Aujourd'hui, les deux tiers de notre consommation de protéines sont d’origine animale et un tiers seulement d’origine végétale. Sous l'impulsion de la ministre Zuhal Demir, le Green Deal du Gouvernement flamand veut inverser les habitudes alimentaires d'ici 2030, grâce à une coopération avec les différentes parties prenantes. Sont proposés des accords volontaires et ambitieux entre entreprises, organisations et autorités publiques afin de concrétiser ensemble des actions durables à court terme.

Retour à la liste

Une question ?

Une question ?

Sodexo Belgique

Boulevard de la Plaine 15, 1050 Bruxelles

Suivez-nous sur LinkedIn