Redonner l'envie de manger aux personnes âgées atteintes de démence

Publié le : 20/09/21
  • Avec une espérance de vie qui s’accroît, notre société doit faire face à des défis considérables en matière de soins aux personnes âgées. 40 % des résidents des maisons de repos et de soins sont atteints par une forme de démence. Pour elles, plus encore que pour les autres seniors, créer un cadre qui favorise leur confort et leur indépendance au moment du repas est important.

    En 2017, on comptait 122.000 personnes atteintes de démence en Belgique, précise Jurn Verschraegen, directeur de Paradox, le Centre flamand d’expertise sur la démence. Nous pensons que ce chiffre va doubler en 2060. Tenir compte de leur alimentation, leur rendre ce moment agréable, c’est veiller à leur qualité de vie. Mais aussi à celle de l’entourage, apaisé de voir combien leurs proches se sentent mieux. »

    La maison de repos et de soins Ter Witte Meren en est pleinement consciente, c'est pourquoi elle offre un cadre de vie adapté, dans lequel tant les personnes âgées atteintes de démence que les personnes les plus vulnérables ayant un grand besoin de soins trouvent un foyer chaleureux et adapté.  

    Eline Hendriks, responsable de la nutrition et de la qualité au sein de la maison de repos Ter Witte Meren, explique dans la vidéo ci-dessous comment elle stimule l'expérience du repas chez les personnes âgées atteintes de démence, avec des astuces simples pour stimuler leur faim.  


    5 sens, autant de solutions pratiques

    Avec l’âge, nos 5 sens – l’odorat, la vue, le goût, le toucher et l’ouïe – s’altèrent, ce qui affecte la qualité de vie. Le Life Research Institute de Sodexo et l’Université d’Ottawa ont étudié ce phénomène et imaginé des solutions et des applications pratiques.

    L'ouïeL'ouïe

    Il est essentiel de communiquer les repas que nous offrons aux personnes âgées. Cela aide le résident à apprécier les aliments et à associer leurs noms au goût. De même, l’environnement sonore durant le repas doit être adapté. Il est, par exemple, recommandé d’utiliser de la musique douce et reconnaissable pour les personnes âgées atteintes de démence afin d’éviter les stimulations excessives.

     

    L'odoratL'odorat

    Dans les menus, on privilégiera l’utilisation d’épices et de condiments qui chatouillent les narines, aiguisent l’appétit et renforcent le goût. Chez Sodexo, ce constat a donné naissance à ” Spice your mind “. Les personnes âgées ou souffrant de démence connaissent une baisse importante de l’odorat et des pertes de mémoire. Les épices et les condiments permettent de stimuler leur sens et de faire travailler leur mémoire.

     

     

    Le goûtLe goût

    On joue sur la texture des aliments, on privilégie des recettes qui rappellent aux résidents la cuisine qu’ils préparaient jadis. Nous favorisons les saveurs sucrées chez les personnes âgées atteintes de démence, car ces goûts permettent aux résidents de remonter le temps.

     

     

    Le toucherLe toucher

    Grâce au concept de Finger Food mis en place par Sodexo, les personnes âgées peuvent se nourrir plus longtemps de façon autonome et donc continuer à prendre du plaisir pendant les repas. Le concept est aussi très apprécié des mal-voyants et des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

     

     

    La vueLa vue

    Une belle présentation est évidemment essentielle pour aiguiser l’appétit. Dans le cas des résidents atteints de démence, une attention particulière devrait être accordée à la création de contrastes afin de favoriser la prise de repas.

     

     

    Envie d'en savoir plus ? Contactez-nous !